28,15,0,50,1
25,600,60,1,100,1000,25,200
90,300,1,50,12,25,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,1,0,0,1,30,10,5,0,0,0,10,0,1
cadre
cadre
organigramme
organigramme
Boutique
Boutique
loisirs
loisirs
U17/18
U17/18
U15a
U15a
U8-U9
U8-U9
senior-B
senior-B
u18
u18
senior a
senior a
u13c
u13c
U13a
U13a
Féminine
Féminine
U6-U7
U6-U7
U11a
U11a
u8
u8
U17
U17
u12b
u12b
u12A
u12A
BONNES NOUVELLES. Simon Emeriaud a été admis au BMF, il pourra donc être en BMF apprentissage. - Kevin Neto a obtenu son BMF, il pourra être officiellement sur le banc des U14 région. SENIOR :Reprise de l'entrainement le lundi 17 août. Dimanche 23 août Tour préliminaire Coupe de France Mardi 25 août match amical séniors A contre Blain B à 20H00 .Dimanche 30 août Match de coupe pour les séniors A & match amical séniors B contre Carquefou. Continuez à respecter les consignes sanitaires .BONNE SANTE.

Gagné n'est pas Gagner

Ô rage ! ô désespoir ! ô vieillesse ennemie !
N'ai-je donc tant vécu que pour cette infamie ?

DSC01769mDSC01777m

Corneille pourrait résumer en quelques mots, mon escapade sur les terres voisines d’Orvault Sport.

 

Un autre monde que nos voisins du bourg. D’une part, de par leurs résultats sportifs ou leurs 2 équipes majeures frisent le haut du classement. Et pas en District. D’autre part ,de par leur infrastructure qui n’a rien à envier à ce que l’on connait du coté de Nicolas Appert. Peuvent pas dire qu’ils se sentent à l’étroit du coté de Gagné. Avec l’ajout de 4 bungalows flambants neufs, pas comme nous serrés dans notre boite de sardine, coté « Club House- Bar » .Conserve, comme dirait Nicolas – et qui de sait de quoi il parle lui l’inventeur du procédé. De ce fait, j’aurai  mauvaise presse à réclamer mon aubette.

Dernier derby Orvaltais sous l’ère de Mr Joseph, mais Mr le maire n’était pas là pour assister à ce match nul. On ne lui en voudra pas outre mesure de ne pas avoir été présent  à cette rencontre.  Quoique je me doute bien que ce soit  le cadet de ses soucis d’assister à ce derby qui ne fera pas date dans les annales. Enfin c’était une manière somme toute personnelle de ma part  de saluer le travail réalisé par le Raymond Poincaré Orvaltais  lors de sa longue mandature. Il aura pour le moins contribué à développer le sport dans sa commune. Mr le Maire tire sa révérence mais il restera pour le moins une référence.

DSC01739m

Mais pour revenir coté match, en effet, beaucoup de rage et de désespoir. Un immense sentiment de frustration tant le sort parut injuste aux joueurs de Stéphane et de Pascal. Pour être honnête, il  faut rajouter pas mal de maladresse et de naïveté. Naïveté par exemple dans la multitude de corners tous tirés de manière identique, ce qui était pain béni pour l’excellent gardien d’Orvault Sport. Gardien sur le quel venaient inlassablement butés nos joueurs. Des débordements systématiques, coté droit, pour centrer invariablement au point de pénalty ou, finauds, les attendaient, l’arrière garde du bourg. De plus, les poteaux et transversales (5) semblaient s’être ligués contre nous, apportant une aide précieuse au gardien locale quand celui-ci était battu. Alors on s’énervait, on s’énervait. On s’énervait, certes, mais  on s’encourageait malgré tout. C’est pour le moins une de leur vertu que de n’avoir jamais renoncé. Car, on aurait  juré que même le Bon Dieu avait pris Gagné comme résidence principale. Mais nos diables ne se décourageaient pas  et cent fois sur le ballon remettaient leur ouvrage. Don Diègue et Don Gomès sur le banc s’impatientaient vouant aux gémonies leur jeune garde incapable de concrétiser leurs multiples occasions. Mais enfin paru  Le Cid,  incarné à l’écran par  Guillaume Ardèche qui se résolut enfin  à jouer les justiciers. Non sans mal. Nous avions les yeux de Chimène à son égard tant l’injustice était flagrante, le dénouement inéluctable. Mais Corneille n’est pas Racine .Et chez lui les fins sont plus heureuses, quoique nous laissant sur notre faim, ce dimanche. Une égalisation vers la 80 e d’une balle cahoteuse, à l’image du match. Une balle qui longtemps hésita quant à la démarche à suivre. Elle se décida finalement à rentrer dans les buts après avoir longtemps tergiversée quant à sa destination finale. Un ouf de soulagement pour les joueurs du capitaine Thomas. Au four et au moulin, comme il se doit, comme tous ses équipiers, solidaires dans l’effort.

Je serais généreux en disant que les locaux avaient passé plus de 10 fois le centre du terrain. Mais la 1ere fut la bonne. Une coupable inattention  de Booba,à la 22e minute,  à qui l’on n’a jamais enseigné que les relances dans l’axe étaient des plus dangereuses. Sa passe devant les buts était trop courte pour Victor qui se faisait  doubler par l’attaquant local  qui, lui, convertissait en but sa 1ère incursion.  Un Booba par ailleurs excellent qui s’efforcera de faire oublier son horrible bévue et ne se départira jamais de son calme. Cependant le véritable détonateur sera l’entrée du vénérable Yoyo qui progressivement alliait équilibrer le jeu dans un  match un peu fou-fou ou les locaux bétonnaient à outrance. Mais faute de véritable clairvoyance dans le jeu, trop stéréotypé et prévisible pour nos adversaires, on s’enferrait invariablement dans la nasse locale. Certes  ça chauffait plus qu’en Australie pour les locaux, mais ils avaient toujours un pompier de service qui arrivait à la rescousse. Ils parviendront longtemps à retarder l’échéance.

Ainsi donc, pas une bonne opération coté comptable, mais une véritable solidarité qui ne s’est jamais démentie pour ses 14 joueurs que l’on saluera, malgré tout, pour leur abnégation .

Un match correct de part et d’autre avec un bon arbitrage impartial.

A l’image des Seniors C, les Seniors B se montreront plus heureux, à défaut d’avoir été convainquant. Rapidement menés 2-0 par les Métallos, ils ne devront leur salut qu’à un bon Fawzi dans un bon jour (çà arrive). Le jeune Romualdo finira le boulot en marquant un doublé, en l’absence de Mr Abder, blessé. Mais des Reds laborieux, en dépit du revenant Mathéo, toujours aussi précieux, flanqué de notre inamovible Capitaine, Seb,placide et lucide , encore auteur d’une belle prestation. Et derrière, un excellent Kadir au coté du jeune Hugo, le Picard Breton, forment un excellent couple défensif, mais sujets parfois à des sautes d’attention. Bien du boulot pour leur jeune coach Kevin avec tous ses amateurs de gris-gris.

DSC01751mDSC01795m

28,15,0,50,1
25,600,60,1,100,1000,40,2000
90,300,1,50,12,25,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,1,0,0,1,30,10,5,0,0,0,10,0,1
Optique
Optique Petit Chantilly
Optique Petit Chantilly
Transport
Groupe Courcelle
Groupe Courcelle
Whis-sport
Whis-sport
Almafit
Almafit
MCO
MCO
Auberge du forum
Auberge du forum
Almacar
Almacar
ETH
ETH
Le Five
Le Five
Saupin
Saupin
Ville d Orvault
Ville d Orvault
Crédit Agricole
Crédit Agricole
Nike
Nike