28,15,0,50,1
25,600,60,1,100,1000,25,200
90,300,1,50,12,25,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,1,0,0,1,30,10,5,0,0,0,10,0,1
cadre
cadre
organigramme
organigramme
Boutique
Boutique
loisirs
loisirs
U17/18
U17/18
U15a
U15a
U8-U9
U8-U9
senior-B
senior-B
u18
u18
senior a
senior a
u13c
u13c
U13a
U13a
Féminine
Féminine
U6-U7
U6-U7
U11a
U11a
u8
u8
U17
U17
u12b
u12b
u12A
u12A
BONNES NOUVELLES. Simon Emeriaud a été admis au BMF, il pourra donc être en BMF apprentissage. - Kevin Neto a obtenu son BMF, il pourra être officiellement sur le banc des U14 région. SENIOR :Reprise de l'entrainement le lundi 17 août. Dimanche 23 août Tour préliminaire Coupe de France Mardi 25 août match amical séniors A contre Blain B à 20H00 .Dimanche 30 août Match de coupe pour les séniors A & match amical séniors B contre Carquefou. Continuez à respecter les consignes sanitaires .BONNE SANTE.

Les Seniors font le plein contre Blain

DSC03354 (Cliquez sur l'image pour voir la Galerie)

Match à haute intensité ce dimanche à la Cholière pour la rencontre opposant le 3ème : ES Blain au 4ème : Orvault RC. Un match qui débuta piano-piano pour s’en aller crescendo. Un match ou toutes les émotions furent au rendez-vous avec un finish haletant. Un match qui pouvait basculer d’un coté comme de l’autre mais qui, finalement, pencha du coté des locaux. De par la plus infime des marges : un petit but, l’œuvre d’Alassane qui s’éleva bien plus haut que tout le monde pour venir tromper le grincheux gardien adverse (1-0 22e Alassane).

 

Ce qui au demeurant sera le score final. Car pour n’avoir su concrétiser leurs nombreuses occasions en 1ère mi-temps, ils s’exposèrent aux contres adverses des Blinois qui n’hésitaient pas à catapulter leurs rapides attaquants de leur base arrière. Coté négatif donc, encore de sérieuses occasions de se mettre à l’abri gâchées par nos attaquants. Entre malchance et maladresse : l’éternel problème. De la transversale de Thomas, au pénalty raté de Mattis, à l’occasion franche  flanc droit de Hocine, un froid réalisme que n’aurait vraisemblablement pas raté le sérail buteur, absent ce dimanche.

 Ce sera le seul point négatif à noter pour cette rencontre. Car pour le reste, les joueurs de Stéphane Delalande ont su se transcender. Outre le fait de savourer la victoire sur un concurrent direct, la manière et la volonté affichée durant la rencontre, leur permettait de manifester toute leur joie à l’issue de la rencontre . Une joie légitime non feinte. On leur connaissait un état d’esprit irréprochable, si donc, ci adjoint  une solidarité collective indéfectible, la défaillance rencontrée face au Shoc (dans un match qui présentait pas mal de similitude) était un choc salutaire. Pour être demeuré dubitatif quant au contenu des récentes rencontres, cette fois nos joueurs ont été convaincants. Sinon plus. Dans des matches couperets ou l’on joue l’épée de Damoclès suspendu au –dessus de notre tète, ayant (quasiment) grillé tous nos jokers, l’abnégation et la combativité manifestée par les joueurs étaient réconfortantes.

On reconnaitra à Stéphane, le coach, d’avoir su fédérer un groupe  . Après le traumatisme de la descente de la saison passée  et en s’appuyant sur des joueurs d’une probité exemplaire, à l’image, par exemple des Thomas, Serkan, Hocine, Lamine, Victor -les véritables valeurs du club, dans tous les sens du terme , des joueurs restés fidèles – le nouveau coach a du repartir à l’étage en dessous . Avec également des nouveaux joueurs qui ont rapidement  adhéré à ses principes (Pedro, Kadir, Booba, Mattis, etc.). Le coach a su patiemment reconstruire un nouveau  groupe solidaire, avec ses principes de jeu, qui progressivement arrivent à maturité sur le terrain. Pouvant s’appuyer sur une épine dorsale de joueurs rompus à ce genre d’épreuve tels les matures Thomas, Guillaume, Ahmed , qui ont également une attitude exempt de tous reproches. Ainsi les traditionnels et bien nombreux repas de famille des saisons précédentes semblent subitement avoir disparu. Quant au comportement délictueux de quelques rares joueurs, le Comité Directeur de Mr Didier y a radicalement mis fin .

Néanmoins le coach a du faire face à une multitude de blessures lui compliquant singulièrement la tache dans l’application de ses principes de jeu. Un jeu plus vertical qui réclame beaucoup d’efforts physiques, domaine ou plusieurs pèchent encore en fin de partie. Si la qualité des « anciens » :  Ahmed, Hocine, Thomas, Serkan ( tous au « top » ce dimanche) n’est plus à démontrer, que dire, par exemple, de la prestation d’un Lamine ou d’un Mathieu.  Joueurs parfois décriés, la copie rendue ce dimanche par ces 2  derniers mérite la mention, tant leur engagement, leur combativité ne connut pas la moindre lacune : l’un  de leur meilleur match sous nos couleurs   . Encourageant également la régulière progression de jeunes joueurs tels Pedro, Simon, Booba, Mattis ,et autres Alassane. Si les 3 derniers pesèrent énormément en 1ère mi-temps,avec une grosse débauche d'énergie , le rôle des 2 premiers fut déterminant en 2nde période. Face aux coups de boutoirs des excellents Blinois, leur prestation fut de très haute volée. Par exemple, le comportement du duo Victor-Simon, arcbouté en défense, dans une équipe coupée en 2, relève de l’anthologie qu’aurait apprécié Helenio Herrera, le mythique entraineur de l’Inter. Ou encore l’étonnant réflexe de Pedro sur une tète décroisée à bout portant du central visiteur. Ainsi donc pas le moindre maillon faible : l’apport de Kadir , mieux qu’un remplaçant , sera également fort utile en fin de rencontre.

 Ne reste plus qu’à renouveler ce genre de performance, sans tomber dans la facilité, péché mignon parfois bien tentant. Nous n’en sommes encore qu’au début de la phase retour. En espérant que ce redoutable virus ne vienne singulièrement compliquer les choses.  
Des motifs d’espérer donc quand on voit la prestation des jeunes U17 , ou la philosophie d’Yvon rejoint celle de Stéphane, sans oublier le travail d’Igor qui peu à peu semble porter ses fruits auprès de ces U18.

Bravo donc à tous ces joueurs, ces équipes, auxquels on adjoint les seniors C de Jonathan Berthier et B de Kevin Neto, en dépit de sa défaite.

28,15,0,50,1
25,600,60,1,100,1000,40,2000
90,300,1,50,12,25,50,1,70,12,1,50,1,1,1,5000
0,1,0,0,1,30,10,5,0,0,0,10,0,1
Optique
Optique Petit Chantilly
Optique Petit Chantilly
Transport
Groupe Courcelle
Groupe Courcelle
Whis-sport
Whis-sport
Almafit
Almafit
MCO
MCO
Auberge du forum
Auberge du forum
Almacar
Almacar
ETH
ETH
Le Five
Le Five
Saupin
Saupin
Ville d Orvault
Ville d Orvault
Crédit Agricole
Crédit Agricole
Nike
Nike